Lettre n. 1

Letre du Occupation de Belo Monte.

Nous sommes les gens qui vivent des fleuves sur lesquels vous voulez construire des barrages. Nous sommes Munduruku, Juruna, Kayapó, Xipaya, Kuruaya, Asurini, Parakanã, Arara, pêcheurs et riverains. Nous sommes de l’Amazonie et nous la voulons sur pied. Nous sommes Brésiliens. Le fleuve est notre marché. Nos ancêtres sont bien plus anciens que Jésus Christ.

Vous pointez vos armes sur nos têtes. Vous envahissez nos territoires avec des soldats et des engins de guerre. Vous faites disparaître les poissons. Vous volez les os des anciens qui sont enterrés sur notre terre.

Vous faites cela car vous avez peur de nous écouter. Peur d’entendre que nous ne voulons pas de barrages. Peur de comprendre pourquoi nous ne voulons pas de ces barrages.

Vous avez inventé que nous sommes violents et que nous voulons la guerre. Mais qui tue nos parents ? Combien de blancs sont morts et combien d’indigènes sont morts ? C’est vous qui nous tuez, rapidement ou lentement. Nous sommes en train de mourir et chaque barrage nous tue un peu plus. Et lorsque nous essayons de parler, vous envoyez les tanks, les hélicoptères, les soldats avec des mitrailleuses et des armes terribles.

Ce que nous voulons est simple : il faut réglementer la loi qui régule la consultation préalable des peuples indigènes. Et d’ici là, il faut arrêter tous les chantiers et les études ainsi que les opérations policières sur les fleuves Xingu, Tapajós et Teles Pires. Alors il vous faudra nous consulter.

Nous voulons dialoguer, mais vous ne nous laissez pas parler. C’est pour cela que nous occupons votre chantier de Belo Monte. Vous devez tout arrêter et simplement nous écouter.

Deixe uma resposta

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s